Pourquoi Monsapo ?

Une histoire d’amour
avant toute chose...

de rencontres, de partenariats

& d’une responsabilité envers la planète.

Nos valeurs

Une nouvelle consommation

Nous voulons faire progresser la conscience de nos concitoyens, les inciter à abandonner les produits ménagers chimiques et polluants.

L'innovation

Par de petites différences dans les dosages qui n’ont l’air de rien, nous apportons une amélioration significative du pouvoir nettoyant, dans le parfait respect des normes ECOCERT.

La durabilité

L’éco-responsabilité se préoccupe de durabilité, nous élargissons l’attention portée à la protection de la planète à toutes les phases de la vie du produit.

Une chaîne de confiance

Tout notre engagement en faveur de l’économie bio-circulaire fait sens parce que nous appliquons ces valeurs à nos clients et nos fournisseurs comme au sein de nos équipes.

“J’ai grandi dans une famille qui adore les bulles de savon et l’odeur du sol propre. Ma mère trouvait un grand plaisir à nettoyer, dégraisser, polir, laver. Ceci pourrait sembler banal, ou une sorte d’obsession amusante, à laquelle toute famille tunisienne pourrait s’identifier. Le grand ménage d’été, pendant les vacances scolaires, je connais bien !

Je suis une personne très orientée vers la famille. J’ai grandi dans la maison de ma grand-mère, avec toutes mes tantes que je chéris plus que tout au monde. Et quand je les voyais qui se partageaient toujours les tâches ménagères, l’odeur de l’eau de javel envahissant la maison, j’ai de plus en plus redouté que cela puisse être dangereux pour leur santé. Instinctivement, je ressentais que l’inhalation d’une quantité considérable de produits chimiques toxiques devait affecter la santé d’une manière ou d’une autre.

Une propreté sans danger ?

Toute petite aussi, on m’avait appris qu’il ne fallait surtout pas toucher à ces produits, que c’était du poison pour moi, on m’avait montré les têtes de mort sur les flacons et ça me faisait frissonner. Voilà quel était le mystère de la propreté pour la petite fille d’alors : “pour avoir une belle maison bien propre, on doit mettre partout du poison ?

Et après, quand il coule, où va-t-il ce poison ?” A cet âge, on ne réfléchit évidemment pas à tout le cycle d’un éco-système, mais on arrive quand même à se demander si, au robinet du jardin, l’eau ne se serait pas mélangée avec les eaux sales qu’évacuent les balais.

La naïveté de fillette s’est dissoute dans une conscience adulte qui ne veut pas rester muette. Aujourd’hui, ie considère que s’offrir une maison propre ne doit en aucun cas affecter la santé des personnes et que les produits de nettoyage doivent être à la fois écologiques et inoffensifs : ils doivent être sans danger ni pour la santé ni pour l’environnement.

Après plusieurs rencontres avec des chimistes, nous avons pu développer dans notre laboratoire magique des produits de ménage écologiques et issus de l’économie circulaire. Oui, l’embryon est devenu un beau bébé, qui a besoin de votre amour et de votre attention pour grandir !” 

Sabrine Chennaoui, fondatrice de MONSAPO